lifeworksgestaltlogobase

About Me

Ma photo

I teach and practice Gestalt therapy, Career decision coaching, and Family Constellations work. As well as Australia, I teach workshops and training in China, Japan, Korea, the USA & Mexico. I am author of Understanding The Woman In Your Life, a book of advice for men about relationships with women. In my work as director of Lifeworks I provide therapy,  training and supervision. I am a Phd candidate, studying the interpersonal dynamics of power, and am currently director of an MA in Spiritual Psychology for Ryokan College, an accredited online institution based in LA.

jeudi 23 octobre 2014

Case #14 - Le sommeil : s'accrocher, lâcher prise

Julee remarque que, en compagnie du groupe, elle se sent très détendue, parfois somnolente.
Elle raconte qu'elle a eu des insomnies pendant 20 ans. Je lui demande ce qu'il se passait pendant cette période. Elle explique que, entre autre choses, elle était très occupé, et avait peu de temps a consacrer au sommeil. Au lieu d'explorer le contexte, j'ai décidé de me concentrer sur le présent, afin d'entrer dans l'expérience Gestalt.
Je considère que le sommeil est en rapport avec le lâcher-prise, et que c'est ce qu'elle a été en mesure de faire dans le groupe. Si elle a régulièrement des troubles du sommeil, c'est sans doute parce qu'elle retient beaucoup.
Je l'ai invité à explorer le lâcher-prise avec moi. La proposition était qu'elle me tienne le poignet, puis qu'elle me montre comment elle lâchait, et comment elle retenait (selon l'expérience qu'elle avait eu dans le groupe, et avant de s'endormir)
J'ai noté qu'elle ne s'accrochait pas beaucoup (principalement avec l'index et le majeur). J'attirais son attention sur ce point, et lui proposais de se relacher. Ce n'était pas difficile pour elle.
C'était une petite expérience qui lui a montré comment elle se comporte, et une manière d'agir différemment. Je lui suggérais qu'au moment de se coucher elle porte attention sur la manière dont elle s'accrochait, puis de se souvenir de comment elle avait lâcher prise dans le groupe et sur mon poignet.
L'expérience Gestalt a pour vocation d'amener une difficulté dans le présent et de l'explorer activement, de façon incarnée et créative. Quand cela est possible, l'experience à lieu dans le cadre de la relation entre le client et le thérapeute. Elle permet à ce dernier de comprendre de façon directe ce qui se joue, au lieu de passer par une simple description. L'experience apporte de la nouveauté, et permet de porter attention sur des élèments auparavant invisibles, ou sur un détail caché. En Gestalt, nous considérons que lorsque nous portons pleinement attention aux choses, elles ne peuvent demeurer coincées, inachevées ou séparées.. L'intégration se produit naturellement. C'est un concept taoïste

lundi 20 octobre 2014

Case #13 - Rêve de sang


Liz avait un rêve récurrent. Je lui demandais de me le raconter de façon Gestalt, c'est à dire au temps présent. C'est ainsi que nous amenons les clients dans l'ici et maintenant avec un rêve.
Voici son récit :
"Je suis dans un train, à côté de ma mère. En face, deux garçons en uniforme noir se moquent de moi. Elle se met en colère, alors ils s'en vont. Maintenant, l'un des garçons urine à côté de moi, et c'est du sang qui sort de ses intestins. Le sol du train est rouge, j'ai peur. Il se tient là, avec du sang qui sort. L'autre fait la même chose.
Quand nous arrivons à la station, une docteur nous attend avec du matériel médical. Je suis très soulagé de la voir"
Je lui demande comment elle se sent, afin qu'elle se connecte à une niveau de présence plus important.
...Effrayée, l'impression de mourir, seule
Quand elle parle en tant que le garçon, elle dit : "Je perd de l'énergie, je m'effondre par terre. Je ne suis pas en mesure de retenir la vitalité, la chaleur en moi.
Je l'invite à venir dans son corps, ce qui permet de connecter l'experience de son rêve avec ses sensations somatiques, et de l'amener au plus près de "ce qu'elle est".
...Elle sent comme un puit sans fond dans sa poitrine. Je lui demande à quel point elle perçoit de la chaleur dans son corps. Elle répond "30%"
Je lui donne un retour, afin d'amener l'expérience somatique dans la relation.
Mon expérience est qu'elle est une personne très chaleureuse, je dirais 70%
Je l'interroge sur cet écart, et lui propose une expérience. Est-elle en mesure d'inverser cette sensation ?
Cela nous permet de travailler sur cette problématique : la chaleur
Quand elle la fait diminuer, elle se sent proche de l'effondrement, elle sent ses intestins pesants et froids.
Elle déclare sentir souvent une douleur à ce niveau là, comme des aiguilles, et qu'elle est très frileuse.
Alors je lui demande d'aller dans ses intestints, maintenant.
...C'est lourd, humide et immobile.
Elle rapporte qu'il lui est difficile de recevoir, au niveau physique. Elle a des difficultés à se nourrir (elle est mince et prend des compléments alimentaires) Si on la touche, elle a peur, et elle a du mal à se détendre. Elle ne fait pas beaucoup l'amour. Elle veut des contacts physique, mais à la manière d'un enfant.
Je lui demande "d'être" le sang du rêve, d'explorer la chaleur...
...Elle déclare " Je suis cette chaleur, pleine de vie et d'énergie. Le garçon me rejette, je sors de son système parce qu'il n'a pas besoin de moi."
Je l'interroge sur la corrélation entre le rêve et le reste de son existence, afin de la connecter à sa vie réel.
...Elle évoque la façon dont elle rejette la vie...C'est trop, trop de difficultés parfois. Elle se sent incomprise, une voix masculine, à l'intérieur, lui dit qu'elle devrait mourir.
Alors, je la questionne sur son père...Il s'est toujours tenu à l'écart. Quand elle était enfant, il était très fermé, il ne lui parlait pas..Il regardait la television, ou bien il était absent. Son visage était sévère et dur. Elle avait de la compassion pour lui, et agissait comme un garçon pour essayer de lui faire plaisir.. Elle voulait juste le rendre heureux.
Maintenant, en tant qu'adulte, quand elle voit son père, elle a mal au ventre. Elle le voit comme un petit enfant qui veut sa maman.
A présent, c'est clair. Petite, elle avait besoin de la chaleur de ses parents, mais c'était elle qui essayait, en vain, d'apporter du réconfort à son père. C'était une tâche trop grande pour un enfant, un effort qui lui a pris de l'énergie vitale. C'est pourquoi elle n'a pas une bonne base à partir de laquelle construire. Elle a l'habitude de se sentir vidée, de donner davantage qu'elle ne reçoit. Cela fait d'elle une personne généreuse et maternelle pour les autres. Néanmoins, à l'intérieur, elle ressent juste de la douleur, et du vide.
Cette écart représente un rejet de l'existence. Elle est en difficulté, dans l'impasse.
En atteignant cette compréhension, nous n'avons pas résolus le problème, nous l'avons simplement mis en exergue. En Gestalt, le changement commence par une prise de conscience...

mardi 14 octobre 2014

Case #12 - Rêve : Jumeaux, eau et mère

Les rêves, les rêveries et les histoires ont un point commun : elle permettent d'accéder à l'intégralité d'un personne
Jesse avait composé une histoire à propos de jumeaux. Tous deux jouaient à proximité d'un barrage. Le personnage principale, appellons-le Tony, avait peur de l'eau. Ce n'était pas le cas de Jack, son frère, qui barbotait joyeusement et exhortait Tony à le rejoindre. Néanmoins, ce dernier restait en retrait.
Leur mère étant décédé depuis un moment, c'était une belle-mère qui s'occupait d'eux. Tony avait une pierre dans sa poche, héritée de sa maman. Jack attrappa la pierre et la jeta dans l'eau. Tony se précipita pour la récupérer, et se rendit compte qu'il était à l'aise. Il oublia l'objet.
La difficulté de Jesse était qu'il hésitait à épouser sa petite-amie. Il l'aimait, mais doutait du futur de la relation. C'est pourquoi, il n'arrivait pas à prendre une décision concrète.
Afin d'explorer l'histoire, la proposition était, pour Tony, de s'identifier à chacun des personnages. En tant que Tony, il avait peur de l'eau, peur de plonger. En tant que Jack, il était spontané, bien dans sa peau, et joueur. En tant que la mère défunte, il était aimant, jeune et doux. Enfin, en tant que l'eau, il était profond.
L'expérience vis-à-vis de la mère était importante, la sienne avait été froide et distante envers lui. Cela expliquait sa difficulté à être en relation avec les femmes. Il avait peur de trop s'approcher, peur que cette froideur ne s'installe dans la relation.
Dans son cas apparaissait clairement la connexion à une part féminine de son expérience : plus profonde, et plus chaleureuse. C'était cela qui le motivait à plonger dans l'eau. Il était tout aussi clair qu'il avait besoin de l'aide de son "jumeau", quelqu'un qui n'avait pas peur, qui prendrait l'image de la mère chaleureuse et la "jeterait" à l'eau.
Alors, je lui proposais une mise en scène. Je serais le jumeau, prenant l'objet dans sa poche, le jetant à l'eau. Il accepta
"A présent, je prends la pierre. Voilà que je la jette à l'eau"
Il s'imagina poursuivant l'objet, à la manière de Tony. Il était plus détendu.
C'était une expérience importante, pour lui. Une tranquilité, une paix, s'était instauré. Il était en mesure de contacter une part de lui qui n'était pas dérangée par des inquiétudes quant au futur de ses relations. Comme dans l'histoire, dès qu'il était "à l'eau", il n'avait plus besoin du souvenir de sa mère.
Dans le cas de Jesse, plusieurs élèments étaient nécessaires. En premier lieu, une aide extérieur. Ainsi, l'apport du jumeau était de diriger son attention vers la mère chaleureuse dont il avait besoin. Ceci fait, le mouvement naturel était de suivre cette direction. La division entre une part hésitante, en retrait et une plus affirmée a pris fin. Ayant senti la connection à cette part profonde, chaleureuse et féminine de son coeur, Jesse a été capable de s'engager dans la vie, et dans ses relations sans hésitation.


dimanche 5 octobre 2014

Père, mère, petite-amie

John avait des difficultés à s'engager pleinement avec sa petite-amie. Il doutait de la relation.
Il avait fait un rêve. Lui et sa petite-amie faisaient l'amour. Son père et sa mère étaient derrière lui. Son père était un jeune homme, tout en confiance et en force.
Il hésitait car il avait peur qu'elle ne tombe enceinte. Son père pris les devant, il en fut soulagé.
Si vous étiez Freudien, vous auriez de quoi vous réjouir d'un tel rêve. Néanmoins, l'approche Gestalt est différente. Cette dernière traite de l'intégration et de la possession, c'est en cela que nous nous identifions à chaque aspect du rêve. Ils nous donnent accès à nos propres polarités, à nos Soi
C'est pourquoi je lui demandais "d'être" chaque partie de ce rêve.
En tant que lui-même, il était hésitant, dans la retenue.
En tant que sa petit-amie, il était dans l'expansion du désir, sans limite
Dans le rôle du père, il était ouvert, lucide et en pleine santé
Enfin, dans celui de la mère, il était decevant, invisible.. Il se cachait, de peur d'être vue.
Il y avait un alignement : d'une part le père et la petite-amie, tous deux confiants et solides, de l'autre sa mère et lui, incertains, fragiles, dissimulés.
Cela était cohérent avec le fait que sa mère avait adopté une attitude glaciale envers lui, à mesure qu'il grandissait.
C'est pourquoi nous explorâmes cette froideur, en voyant à quel point lui même était froid dans ses relations. Nous en vîmes la manifestation, dans sa difficulté à s'engager avec son amie.
Il nommait cela "un blanc émotionnel", une part de lui qui se coupait de ses ressentis et qu'il mettait en relation avec ses expériences d'état dépressifs, où plus rien n'avait de sens.
Porter attention à ce phénomène et à son importance dans ses relations fut pour lui une experience nourrissante. Pour créer un autre mode de relation, il aura besoin de trouver des moyens de se "réchauffer", sans avoir besoin d'un appui externe (petite-amie)
Cette constatation est basée sur le principe de l'attention, du concept Gestalt de responsabilité, et de l'importance d'être avec  "ce qui est". Sa froideur ne changera pas, elle est ancrée dans sa relation à l'autre. Néanmoins, il peut accroître la conscience qu'il en a, ainsi que sa capacité à faire des choix. Enfin, il pourra entendre comment elle se manifeste dans ses relations.


À propos

Steve Vinay Gunther·

J'enseigne et je pratique la thérapie Gestalt, le coaching et les constellations familiales. Je propose des ateliers et des formations en Australie (dont je suis originaire), en Chine, au Japon, en Corée, aux Etats-Unis et au Mexique. Je suis l'auteur de « Understanding The Woman In Your Life », un livre qui s'adresse aux hommes, concernant leurs relations aux femmes. Dans mon travail, en tant que directeur de Lifeworks je propose de la thérapie, des cours et de la supervision. Je suis en train de réaliser un doctorat sur les dynamiques de pouvoir dans les relations interpersonnelles, et je suis actuellement le directeur d'un MA en psychologie spirituelle pour l'université Ryokan, une instution numérique et accréditée, basée à Los Angeles.

© Lifeworks 2012

Contact: admin@learngestalt.com

A qui s'adresse ce blog?

Ces études de cas sont destinées à des thérapeutes, à des étudiants, et à tous ceux qui travaillent dans le milieu de l'aide à la personne. L'objectif est de montrer de façon pratique, en liant des aspects théoriques et des défis cliniques, le fonctionnement de l'approche Gestalt.

Étant donné qu'il s'adresse à un réseau professionnel, il est possible de s'abonner à ce blog. Entrez votre adresse e-mail pour recevoir des notifications à chaque fois qu'un nouveau post est mis en ligne.

Enter your email address:

Delivered by FeedBurner

© Lifeworks 2012

Contact: admin@learngestalt.com

Langues:

HOME

Informed Consent & Rates

PROFESSIONAL TRAINING

Gestalt Therapy Defined

PROFESSIONAL SERVICES

PAYMENTS

OTHER STUFF

Links

Book:Advice for Men about Women

BLOGS

• English

Bahasa

Čeština

Deutsch

Español

Français

Greek ελληνικά

Hindi हिंदी

Magyar

Melayu

Italiano

Korean한국의

Polski

Português

Română

Russian Русский

Serbian српски

Chinese 中文

Japanese 日本語

Arabic العربية

English Bahasa Čeština Deutsch Español Filipino Français ελληνικά हिंदी Magyar Melayu Italiano 한국의 Polski Português Română Русский српски 中文 日本語 العربية

If you are interested in following my travels/adventures in the course of my teaching work around the world, feel free to follow my Facebook Page!

Gestalt therapy sessions

For personal therapy with me: www.qualityonlinetherapy.com

vinaysmile

J J'actualise ce blog deux fois par semaine. Il est traduit en plusieurs langues.

Je vous invite à vous abonner.

logosm1

Links

Career Decision Coaching

Here

Lifeworks

Gestalt training and much more

http://www.depth.net.au

For Men

Here is a dedicated site for my book Understanding the Woman in Your Life

http://www.manlovesawoman.com

The Unvirtues

A site dedicated to this novel approach to the dynamics of self interest in relationship

http://www.unvirtues.com

Learn Gestalt

A site with Gestalt training professional development videos, available for CE points

http://www.learngestalt.com

We help people live more authentically

Want more? See the Archives column here

Want more? See the Archives column here

Gestalt therapy demonstration sessions

Touching pain and anger: https://youtu.be/3r-lsBhfzqY (40m)

Permission to feel: https://youtu.be/2rSNpLBAqj0 (54m)

Marriage after 50: https://youtu.be/JRb1mhmtIVQ (1h 17m)

Serafina - Angel wings: https://youtu.be/iY_FeviFRGQ (45m)

Barb Wire Tattoo: https://youtu.be/WlA9Xfgv6NM (37m)

A natural empath; vibrating with joy: https://youtu.be/tZCHRUrjJ7Y (39m)

Dealing with a metal spider: https://youtu.be/3Z9905IhYBA (51m)

Interactive group: https://youtu.be/G0DVb81X2tY (1h 57m)